La plume des écrivains

Bienvenue sur le forum des écrivains amateurs et professionnels. Entraide et bonne humeur.
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
 
!!! NOUVEAU !!!
OBSESSION WRITE: LE WEBZINE DU FORUM
CRÉÉ PAR AUDE RECO
 
 
voir l'image en taille réelle
 
Pour lire les anciens
numéros, cliquez
 ici
 
 
LE RECUEIL COLLECTIF


 
 
LES AUTEURS DU FORUM
 
    
 
   
 
 Image Hosted by ImageShack.us
 
   
  
 
Contactez l'admin pour faire figurer votre livre!
 
 

Partagez | 
 

 nouvelle fantastique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aphrodis
Succès d'estime
avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 41
Localisation : Villejuif
Humeur : Un peu plus reposée!!!
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: nouvelle fantastique   Ven 29 Mai - 20:56

bonjour,

Je bosse actuellement sur une nouvelle fantastique qui s'appelle "les yeux d'Albane" Une jeune femme sans histoire qui un jour est invitée à visiter la maison d'une cousine, maison trèsq spéciale car hantée par un affreux secret de Moyen Age!
C'est dans cette maison qu'Albane va découvrir qu'elle a toujours eu des dons de médium et alors, pleins d'évènements étranges arrivent dans sa vie dont celui d'un amour hors du temps!

Je n'en dirais pas plus!
Revenir en haut Aller en bas
Camelote69
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 800
Age : 30
Localisation : Lyon
Humeur : Au bout du rouleau
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: nouvelle fantastique   Sam 30 Mai - 14:31

Cette histoire d'un amour hors du temps me fait penser à un film... Mais je ne me souviens plus du tout du titre zut ! C'était une femme qui tombait amoureuse de l'ancien propriétaire de manoir qu'elle avait acheté. Cet homme, un marin , était mort depuis belle lurettes mais il revenait se balader dans son ancienne maison Very Happy.

Jolie projet en tous cas Aphrodis ! N'hésite pas à proposer des extraits ou à nous dire comment tu travailles. C'est toujours très enrichissant de savoir comment nous écrivons tous et toutes.
Revenir en haut Aller en bas
aphrodis
Succès d'estime
avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 41
Localisation : Villejuif
Humeur : Un peu plus reposée!!!
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: nouvelle fantastique   Sam 30 Mai - 14:34

moi, disons que je fonctionne à l'écritude automatique. Les idées viennent toutes seules sur le papier ert je peux écrire beaucoup en peu de temps, juste comme ça!
Par contre, après, il faut beaucoup beaucoup beaucoup remanié et corrger car le 1er jet est trop instintif, donc pas à lire!
Revenir en haut Aller en bas
Clara B.
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 38
Localisation : En Alsace
Humeur : Ça va bien
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: nouvelle fantastique   Sam 30 Mai - 23:15

Very Happy très joli scénario, le genre d'histoire auquelles j'adhère toujours !

Oui, pour la relecture, la recorrection... c'est un vrai casse-tête. C'est ce que je dis toujours à mon homme : si je pouvais publier mon roman à partir du premier jet ; j'aurais au moins écrit dix livres (peut-être pas, mais presque ! Disons cinq lol! ) Le plus dur, le plus long, c'est l'auto-correction What a Face
Revenir en haut Aller en bas
aphrodis
Succès d'estime
avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 41
Localisation : Villejuif
Humeur : Un peu plus reposée!!!
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: nouvelle fantastique   Dim 31 Mai - 9:39

C'est tout à fait ça!!!
Revenir en haut Aller en bas
aphrodis
Succès d'estime
avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 41
Localisation : Villejuif
Humeur : Un peu plus reposée!!!
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: nouvelle fantastique   Sam 13 Juin - 0:44

voilà un petit extrait de "Les yeux d'Albane" rien que pour vous.
N'hésitez pas à me donner votre avis!!!


c'est le tout début

4 octobre 2006

Quand j’entre dans le vestibule de l’entrée, je ne remarque rien en apparence. Une bibliothèque sur ma gauche, construite à partir d’étagères en contre plaqué, fixées au mur et remplies de divers ouvrages. A côté, au sol, un porte-parapluie. Près de la porte d’entrée, une lourde armoire en acajou où ranger manteaux et chaussures puis un long couloir sombre menant à un escalier.
Devant moi, la salle de séjour, spacieuse et bien éclairée avec une lourde table en bois massif recouverte d’une nappe cirée couleur chocolat, et quatre chaises hautes qui l’entourent. Les murs sont peints en clair et le décor est sobre. On sent bien que l’emménagement dans cette demeure est récent.
Tout a l’air normal et je ne comprends pas, au premier abord, ce qui peut tant effrayer la petite blonde qui se tient devant moi.
Cette petite blonde, c’est Elisabeth, ma cousine. Une adorable poupée aux cheveux clairs, presque blancs et soyeux, au teint laiteux et aux yeux noirs et profonds.
« Alors ? Comment vas-tu ?
- Bien. Me répond-elle la voix éteinte.
Je ne saisis vraiment pas le sens de ma visite. Elle m’a appelée hier et m‘a demandé, non sans une certaine gène, de passer en urgence dans ce pavillon si coquet.
"C’est … À cause de la maison !" M’a-t-elle simplement dit.
Elle est pourtant charmante sa maison. Quand on entre par le portail qui donne sur une rue tranquille, une petite allée de terre, ombragée par deux beaux arbres feuillus mène à la porte d’entrée, une belle et lourde porte en bois ornementée.
Quand on regarde la maison de l’extérieur, faîte toute de briques et de pierres, on sent bien qu’elle ne date pas d’hier mais elle a été plutôt bien rénovée. Autant les murs que le toit.
- Entre !
Elisabeth m’invite à pénétrer dans leur immense salle de séjour éclairée par de grandes baies qui donnent sur un balcon d’où l’on a une vue imprenable sur Paris.
Tout au fond de la salle, un canapé et un fauteuil couleur cannelle sont installés sur un beau tapis oriental devant un téléviseur posé sur un petit meuble de fortune noir. Au centre, une table basse en verre avec dessus une décoration style jardin japonais, grande passion de Marina, la compagne de ma cousine.
- Tu veux boire quelque chose ?
- Un café si tu as.
- Bien. Je reviens.
Elisabeth sort alors de la salle de séjour. Quant à moi, je me dirige vers le canapé.
Une crampe d’estomac me saisit alors soudain.
Etrange et brutale sensation !
Je regarde autour de moi. Rien d’anormal. Pourtant, un malaise m’étreint. Il y a comme une atmosphère pesante ici alors que tout parait ordinaire.
Je m’assois sur le canapé, bien rembourré et confortable, rien à dire.
Je me sens agitée, oppressée alors qu’en entrant ici, tout allait bien. Est-ce pour ça que ma chère cousine que je vois rarement m’a demandé de passer en urgence ?
Elle revient d’ailleurs de la cuisine avec deux jolies tasses aux motifs orientaux et aux contours dorés, remplies d’un bon café rehaussé de chicorée. Je n’ose rien lui dire de ce ressenti étrange. Cela pourrait la perturber d’avantage. Pourtant, elle semble regarder autour de nous, l’œil sombre et inquiet.
Eprouve-t-elle la même chose ?
- Alors ? Quoi de neuf ? Dis-je pour détendre l’atmosphère et oublier ce malaise qui persiste.
- Comment trouves-tu la maison ? Me demande-t-elle tout de go.
Je reste pantoise. Elle me scrute intensément.
Je préfère néanmoins ne rien dire. Il faut déjà que je « sente » les éléments. Quelque chose me dit que je dois aller plus loin avant de parler. Une intuition.
- Et bien ! Elle me parait charmante ! Vous avez beaucoup de chance.
- Albane ! Dis-moi la vérité !
- Mais… Que veux-tu que je te dise ?
Elle m’observe un instant puis soupire et baisse les yeux comme résignée.
- Peut-être qu’on se trompe depuis le début.
J’essaie de la rassurer alors.
-Tu sais, je n’ai vu que le salon alors c’est un peu difficile de juger.
- Tu veux visiter ? Me coupe-t-elle.
Ses yeux ont repris un éclat particulier.
- Oui, je veux bien.
Elle se lève alors et je la suis. A ce moment, je remarque un étrange phénomène. En m’éloignant du coin salon, le malaise s’estompe complètement. Je m’arrête.
- Attends deux minutes."
Elisabeth se retourne sur moi. Je reviens alors vers le canapé. Cette sensation de mal-être revient. C’est une certitude quasi-mathématique. Réglé comme du papier à musique. Une présence qui pèse d’un coup et qui s’allège quand on s’éloigne.


Voili voilou
Revenir en haut Aller en bas
ShyY
Designer
avatar

Masculin Nombre de messages : 90
Age : 45
Localisation : Munich
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: nouvelle fantastique   Sam 27 Juin - 22:34

C'est rapide dis moi, tu attaques tout de suite, tu devrais te donner un peu plus le temps.
La description du début est vraiment trop succincte à mon goût, et la répétition " Quand j’entre dans le vestibule de l’entrée..." montre le travail qu'il te faudra accomplir. Mais tu tiens un bon sujet et je compte sur toi pour ne pas le lâcher Wink
Revenir en haut Aller en bas
aphrodis
Succès d'estime
avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 41
Localisation : Villejuif
Humeur : Un peu plus reposée!!!
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: nouvelle fantastique   Dim 28 Juin - 10:58

Merci pour tes conseils! Je sais que je dois retravailler le style du début!
Je le ferais quand la nouvelle sera terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nouvelle fantastique   

Revenir en haut Aller en bas
 
nouvelle fantastique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le livre (nouvelle fantastique)
» Poupée (nouvelle fantastique )
» Une petite nouvelle fantastique
» Mini-nouvelle fantastique
» Janet FRAME (Nouvelle-Zélande)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La plume des écrivains :: À vos plumes! :: Vos projets littéraires-
Sauter vers: