La plume des écrivains

Bienvenue sur le forum des écrivains amateurs et professionnels. Entraide et bonne humeur.
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
 
!!! NOUVEAU !!!
OBSESSION WRITE: LE WEBZINE DU FORUM
CRÉÉ PAR AUDE RECO
 
 
voir l'image en taille réelle
 
Pour lire les anciens
numéros, cliquez
 ici
 
 
LE RECUEIL COLLECTIF


 
 
LES AUTEURS DU FORUM
 
    
 
   
 
 Image Hosted by ImageShack.us
 
   
  
 
Contactez l'admin pour faire figurer votre livre!
 
 

Partagez | 
 

 L@nd on Dreamland

Aller en bas 
AuteurMessage
Astrid
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 336
Age : 40
Localisation : Chihuahua, Mexique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: L@nd on Dreamland   Jeu 19 Mar - 8:31

L@nd on Dreamland est un récit autobiographique dans lequel je vous emmène à Londres
et vous raconte ma première expérience à l'étranger: sept mois
dans la capitale anglaise avec Charly, mon meilleur ami de
l'époque. Sept mois de rencontres, de fous rires, de
découvertes mais aussi de galères et de mauvaises surprises.

Cette expérience fut le début d'une grande aventure: la vie
d'expat. Depuis Londres, j'ai vécu dans le Kent, à
Bruxelles et au Mexique.

Commentaire trouvé sur un blog ami:

"Je vois qu'Astrid du Mexique est passée par là !! Cela
fait 4 ans que je lis son blog, on s'écrit des petits mots de
temps en temps; elle c'est une vraie pro du blog, je ne l'ai
jamais rencontrée mais j'ai dévoré son récit de sa vie à
Londres et du coup, j'ai l'impression de la connaître !!!"

Commentaire d’Arnaud Torres, auteur de Némésis et
Hell’s Angel (The Book Edition) :


« Voilà ! Terminé à l'instant ! Ma première impression
était la bonne, j'ai adoré de bout en bout. C'est drôle,
touchant, et comme Piment & Guacamole, ça donne aussi
envie de partir à l'aventure. Mon seul regret est que tu te
contentes souvent d'énoncer des faits sans fournir plus de
détails sur ce que tu vis, mais c'est un point de détail vite
oublié. Tu écris très bien, très naturellement, et tu sais
captiver le lecteur. »


Pour commander L@nd on Dreamland, cliquez sur ce lien :
http://www.thebookedition.com/l@nd-on-dreamland-deastrid-
desmarecaux-p-15516.html

Extrait de L@nd on Dreamland

First Steps

Formule 1 de Barking, dimanche 31 octobre 1999 à 18h55, heure anglaise.

Adieu Lille, bonjour Londres et notre nouvelle vie !

Nous, c'est Charly et moi. Charly, c'est mon meilleur ami depuis 6 ans. Moi, c'est
Astrid, 21ans. J’ai encore du mal à réaliser que nous ayons fait le grand saut et que
nous sommes à Londres. C’est bizarre de tout laisser derrière soi, de partir comme
ça et de ne pas savoir quand on rentrera.

Londres, ça fait au moins un an et demi que nous en parlons et en rêvons, personne
ne croyait vraiment que nous nous lancerions un jour à l’assaut de la capitale
anglaise même si Charly et moi avons mis des mois à préparer notre départ. Au
début, nous pensions partir avec un organisme « clef en main » (qui organise tout)
mais comme ça coûte assez cher, nous avons décidé de partir à l’aventure. Nous
avons réservé trois nuits au Formule 1 et c’est tout. Après, on verra !
Dès demain, nous chercherons un travail et un endroit où vivre. J’espère que nous
trouverons assez vite car Londres est une des capitales les plus chères d’Europe et je
pense que nos maigres économies vont vite partir en fumée !

Lundi 1er novembre 1999 à 07:55 pm.

Me revoici! Je suis un peu plus réveillée qu’hier soir donc je vais en profiter pour
raconter notre voyage et notre arrivée. Le trajet en bus s’est bien passé même si
c’était un peu long et que Charly et moi n’étions pas ensemble. Charly était assis à
côté d’un jeune hippie belge qui a apparemment vécu un peu partout: Inde, Russie,
Maroc, Espagne, etc. Là il se rendait en Angleterre pour travailler dans une ferme
bio. C’est tout à fait le genre de vie que j’aimerais avoir : aller d’un pays à un autre et
y vivre pour quelques mois ou quelques années. A côté de moi, il y avait une
Française d’une cinquantaine d’années qui vivait depuis 25 ans en Angleterre. Elle
m’a dit que ce que nous faisions était fantastique et elle nous a souhaité bonne
chance. J’imagine que nous en aurons besoin !

Une fois arrivés à Londres, le bus nous a déposés à Victoria Coach Station (la gare
des bus de Victoria) et aussitôt lâchés dans la jungle londonienne, les « ennuis » ont
commencé ! Tout d’abord, nous n’avons pas trouvé le métro mais de toute façon vu
le poids et la taille de nos sacs, c’était impossible de prendre les transports en
commun. Résultat nous avons décidé de prendre un taxi. Une fois à l’intérieur, nous
nous sommes rendus compte (trop tard) que c’était une voiture de luxe (une Jaguar).
Ca commençait bien pour les économies! Pour couronner le tout, nous sommes
restés une heure dedans! Eh oui, c’était pile le moment de la rush hour (l’heure de
pointe)! Pour aller de la zone 1 (le centre) à la zone 5 (la « lointaine » banlieue) en
plus! Le montant de la course s’élevait à £120 (environ 150 €)!! Heureusement le
chauffeur a été sympa et nous a fait un « petit » prix; du coup nous n’avons payé
«que» £70 (90 €)…

Après nous être installés et un peu reposés pendant quelques heures, nous avons
décidé de sortir dans le centre pour fêter dignement Halloween. Il nous a fallu une
heure et demie pour trouver la station de métro Barking … qui se situait à quinze
minutes à pied de notre cher Formule 1! Nous ne sommes vraiment pas très
dégourdis ou alors c’est la fatigue du voyage qui nous rend bêtes ! Une fois trouvé,
nous avons enfin pris le métro…les distances sont longues à Londres…et nous
avons mis plus d’une heure pour nous rendre dans le centre. Résultat: quand nous
sommes enfin arrivés à destination, le London Astoria, un bar gothique à la mode que
nous avions repéré dans le Time Out (un guide des sorties à Londres), était en train
de fermer ses portes! Pas de chance, nous n’avons pu qu’admirer l’entrée! Résignés,
nous avons fait demi-tour et nous avons repris le métro…mais…comme la
malchance semblait être notre meilleure copine de la soirée, nous nous sommes bien
sûr trompés de direction! Quand nous nous en sommes rendu compte au bout de
quelques minutes, il était déjà trop tard car le dernier métro pour Barking quittait la
station! Nous nous sommes retrouvés dans les rues de Farringdon (un quartier qui
nous a bizarrement semblé sinistre à cette heure de la nuit) presque sans le sou.
Loin de nous décourager, nous avons donc décidé de prendre un bus de nuit…mais
bien sûr, il nous a été impossible d’en trouver un dans ce quartier-là! Du coup, nous
nous sommes rabattus sur le taxi…le second de la journée! Tant bien que mal nous
avons réussi à en arrêter un…qui a refusé de nous prendre car ce n’était pas son
secteur! Le deuxième a hésité car il ne connaissait pas Barking. Heureusement pour
nous, il a été moins crétin que le précédent et nous a emmenés. Cette fois-ci, ça
nous a coûté £20 (ce n’était pas une Jaguar!).

En rentrant à l’hôtel, nous nous sommes effondrés dans nos lits et nous n’avons
pas mis longtemps à nous endormir!

Aujourd’hui, nous sommes allés au Centre Charles Péguy, le centre qui aide les
jeunes Français fraîchement arrivés à Londres. Encore une fois, nous avons mis pas
mal de temps à trouver la station Barking…, c’est officiel : nous ne sommes pas très
doués pour nous rendre d’un point à un autre ! Après une bonne heure de trajet,
nous sommes descendus à la station de Leicester Square et nous avons fait au moins
trois fois le tour de la célèbre petite place avant que Charly ne remarque la
minuscule porte du Centre Charles Péguy ! L’inscription nous a coûté £50 (environ
65 €), une fortune pour deux pauvres étudiants comme nous ! Grâce à ça, les
conseillers du centre vont vérifier notre CV en anglais et nous aider à le refaire si
nécessaire. Ils vont aussi nous conseiller dans notre recherche de travail et de
logement. Charly et moi avons repéré quelques annonces. J’espère que notre
situation se stabilisera assez vite car l’air de rien, c’est dur.

Mardi 2 novembre 1999 à 06:55 pm.


Panique! Panique! La réceptionniste est venue nous voir et nous crier dessus ! En
effet, elle était paniquée car nous avons déclenché l’alarme à incendie sans le
vouloir. Elle nous a expliqué qu’il était interdit de fumer dans les chambres…alors
pourquoi y a-t-il un cendrier sur notre bureau? Avant de partir, elle nous a obligés à
laisser la fenêtre et la porte de notre chambre grandes ouvertes pendant plusieurs
minutes. Ce n’est pas très sympa de sa part de nous avoir crié dessus comme elle l’a
fait mais bon, elle ne fait que son boulot et j’imagine que nous lui avons fait une
belle frayeur !

A part ça, nos premiers jours à Londres sont beaucoup plus difficiles que ce à quoi
nous nous attendions. A la télé, dans les journaux, on peut lire que Londres est le
nouvel El Dorado et que des milliers de Français s’y rendent et trouvent rapidement
un travail. Oui, c’est « facile » de trouver un job à Londres…à condition d’être prêt à
accepter le premier boulot inintéressant qui se présente. Même chose pour le
logement. Tout est très cher ici et il est très fréquent de vivre en flat-share
(colocation) même quand on a plus de 40 ans. Aujourd’hui, nous avons appelé un
certain Luke qui cherche des colocataires. Il nous a semblé très sympathique mais
visiblement nous ne lui avons pas fait le même effet car il n’avait pas l’air très décidé
et nous a répondu qu’il allait réfléchir. Bref, je crois que nous pouvons continuer
nos recherches… !

Quant au Formule 1, nous pouvons y rester jusque lundi seulement et pas un jour
de plus (la réceptionniste a été catégorique) ! Je ne sais pas pourquoi il nous est
impossible d’y séjourner plus longtemps. Je pense que c’est l’incident de l’alarme
incendie qui lui reste en travers de la gorge…Heureusement, quand nous sommes
arrivés à Victoria Coach Station il y a trois jours, des types distribuaient les flyers
(prospectus) d’une youth hostel (auberge de jeunesse) située en zone 2 (pas loin du
centre) donc c’est là que nous allons déposer nos énormes sacs d’ici quelques jours.
Je l’ai déjà dit et je le répète : Londres est une ville extrêmement chère. En trois
jours, nous avons dépensé une somme d’argent astronomique en hôtel, taxis, métro,
inscription au centre et nourriture. ! C'est vraiment dur, j'ai la trouille, vivement que
nous ayons un boulot sinon nous ne durerons pas longtemps.


Dernière édition par Astrid le Jeu 19 Mar - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Camelote69
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 800
Age : 31
Localisation : Lyon
Humeur : Au bout du rouleau
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: L@nd on Dreamland   Jeu 19 Mar - 12:22

Ça y est ! Il est dispo !!! Tu as retrouvé ta motivation pour une dernière relecture ?

Je n'aime pas trop la couverture (désolée Embarassed ) mais la quatrième page est géniale. Le texte donne vraiment envie de lire ce livre. Et c'est sympa de ne pas avoir publié celui-ci en premier. Comment était Astrid avant le Mexique ? Héhéhé, bah je crois que l'on va le savoir... cheers
Revenir en haut Aller en bas
¤Pookie¤
Best-Seller
avatar

Féminin Nombre de messages : 258
Age : 27
Localisation : Au pays des rêves
Humeur : Comme quelqu'un en vacances =p.
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: L@nd on Dreamland   Jeu 19 Mar - 13:33

Il à l'air d'être sympa dit donc =).
Je le commanderais sûrement plus tard;
pour le moment je me calme un peu sur les livres,
j'en ai déjà pas mal à lire^^.
Revenir en haut Aller en bas
Astrid
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 336
Age : 40
Localisation : Chihuahua, Mexique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: L@nd on Dreamland   Jeu 19 Mar - 18:46

Ça y est ! Il est dispo !!! Tu as retrouvé ta motivation pour une dernière relecture ?

Non Charlotte, ce n'est pas mon recueil, c'est une réédition (mais chuuuuuut car je n'ai pas le droit Razz .

Quant à mon fichu recueil, je bosse toujours dessus mais avec moins d'enthousiasme car je suis en pleine relecture et ça me gave Rolling Eyes Grâce aux messages que vous avez laissés sur mon blog ou sur mon facebook, j'ai relu 10 pages hier ... ok, ce n'est pas beaucoup mais l'épisode de Desperate Housewives allait commencer tongue

Je suis triste que tu n'aimes pas la couv' Charlotte Crying or Very sad Rolling Eyes Sad Ici elle rend pas bien car car le fond du forum est noir (c'est la faute de Nolween Laughing ). Je vais mettre le quatrième de couverture, qui sait ça te plaira peut-être plus ... Question

Pookie, tu as le temps pour la commande, ne t'inquiète pas !!!




Dernière édition par Astrid le Sam 28 Mar - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Camelote69
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 800
Age : 31
Localisation : Lyon
Humeur : Au bout du rouleau
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: L@nd on Dreamland   Jeu 19 Mar - 21:32

Il y a un problème avec la photo, elle ne s'affiche pas (juste 3cm).

Ah mais je ne voulais pas te vexer !!! Et puis il ne faut jamais juger un livre en fonction de sa couverture !

copaiN
Revenir en haut Aller en bas
Astrid
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 336
Age : 40
Localisation : Chihuahua, Mexique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: L@nd on Dreamland   Ven 20 Mar - 4:05

Voici la couv' en plus grand, j'espère que vous verrez mieux.

Suis pas vexée Charlotte, t'inquiète ;-)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L@nd on Dreamland   

Revenir en haut Aller en bas
 
L@nd on Dreamland
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Garfield Reeves-Stevens] Dreamland
» Dreamland
» Dreamland !!! Un manga qui déchire !!!
» Erik Trauner's Diorama Dreamland
» [Global Manga] Dreamland

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La plume des écrivains :: Echanges et Partages :: Le salon littéraire-
Sauter vers: